Le rôle du psychologue en HAD

Le rôle du psychologue en HAD

Titulaire du Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisé en Psychologie Clinique et Gérontologique, Audrey AUGIS exerce depuis 2009 au sein de l’HAD (Hôpital à domicile) de l’Union des Mutuelles de Corse Santé.

Rappelons que l’HAD mutualiste a été crée en 2006. Ce service est placé sous la tutelle de l’Agence Régionale de Santé et fait partie du réseau Santé géré par l’UMCS.

L’HAD assure, dans le cadre de vie du patient, des soins permanents 24 h/24 et 7 jours/7 et coordonnés par une équipe pluridisciplinaire, ceci afin d’éviter ou d’écourter un séjour en milieu hospitalier : soins de base (toilette), soins techniques et complexes (perfusion, assistance respiratoire et/ou nutritionnelle..), soins d’éducation thérapeutique, de rééducation orthopédique et neurologique ou soins d’accompagnement en phase palliative.

La psychologue fait partie intégrante de l’équipe pluridisciplinaire de l’HAD; elle travaille en étroite collaboration avec le cadre de santé, le médecin coordonnateur, le personnel soignant et administratif du service, ainsi qu’avec tous les professionnels paramédicaux et intervenants extérieurs (kinésithérapeutes, orthophonistes etc.).

Dans ce cadre, elle assure le soutien et l’accompagnement psychosocial des malades (maladies neuro dégénératives, handicap physique et/ou psychique, dépression…)  lors de l’hospitalisation à domicile mais également de la famille et des aidants pour leur permettre d’appréhender au mieux la situation.

Elle travaille auprès de la personne malade ou en fin de vie et les proches, par le biais d’entretiens psychologiques individuels ou systémiques et contribue au diagnostic sur le fonctionnement psychique du patient permettant  d’ajuster la thérapeutique en fonction de celui-ci et de l’ environnement familial.

Dans ce cadre, sa mission est avant tout de garantir la qualité de la prise en charge psychologique du patient avec le souci quotidien du respect de ses choix.

Ses fonctions sont donc très diversifiées et son activité clinique auprès des patients et de leur entourage revêt de multiples dimensions. Les principales actions sont :

  • Assurer un soutien individuel face aux situations difficiles (deuil, maladie, diminution des capacités physiques et cognitives, entrée en institution…)
  • Intervenir auprès des familles pour une meilleure adaptation aux changements qui se produisent dans la dynamique familiale (changement de rôles, crises familiales..) provoqués par la perte de leur proche âgé
  • Recueillir auprès des familles les informations nécessaires au travail des soignants au chevet du patient
  • Etre le lien de communication entre les patients, leur famille et les équipes de soins et /ou l’institution
  • Servir de relais entre les divers organismes pour soutenir les aidants et les orienter dans leur démarche vers les services compétents (assistantes sociales…)
  • Mettre en place un projet personnalisé avec les informations recueillies auprès de la famille et de l’équipe pluridisciplinaire
  • Former sur des thèmes psychologiques, et/ou sur l’évolution psychologique de la maladie, et/ou du handicap du patient
  • Évaluer les capacités cognitives à l’aide de tests neuropsychologiques et psychopathologiques permettant de comprendre le patient dans sa globalité, et de ne pas le réduire ainsi à ces déficits et symptômes évidents.

..mais aussi auprès de l’équipe :

  • Accompagner les équipes soignantes en difficulté face à une situation difficile
  • Réfléchir sur les pratiques professionnelles et la relation d’aide
  • Assurer la transmission des informations nécessaires auprès du médecin traitant en collaboration avec le médecin coordonnateur
  • Participer aux réunions de coordination et au projet thérapeutique
  • Mettre en place des réunions de synthèse, de formation, et des groupes de parole
  • Aider à la compréhension et à la communication avec les patients et les familles
  • Dynamiser l’équipe et prévenir les phénomènes d’usure
  • Soutenir face à la souffrance et au deuil
  • En collaboration avec le médecin coordinateur et le cadre de santé, proposer et réaliser des actions de formation et de prévention auprès des personnels salariés et libéraux.

 Ses actions se situent ainsi toujours auprès de trois populations bien distinctes mais indissociables : le patient, la famille et l’équipe pluridisciplinaire.  En effet, l’intervention de la pratique thérapeutique s’inscrit dans une dynamique pluridisciplinaire, dont la lecture en commun permet le partage des liens. La psychologue prend une part active dans cette dynamique ; elle contribue au maintien de la qualité des liens instaurés, au respect de la singularité du patient, de son histoire et de sa personnalité.



Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de l’UMCS…