L’accompagnement en EHPAD

L’accompagnement en EHPAD

Erwan SONNET est psychologue à l’EHPAD Valle Longa de Cauro. Elle témoigne : « L’entrée en maison de retraite s’apparente au début d’une nouvelle vie, parfois vécue comme une rupture avec les habitudes passées. Ce moment génère par conséquent, une certaine inquiétude chez le futur résident et  son entourage proche.

  • L’accompagnement des résidents 

Mon rôle est d’accompagner au mieux chaque résident en fonction de ses besoins. Il s’agit donc de recueillir quantité d’informations sur la personne avant son entrée en EHPAD (mode de fonctionnement, habitudes, loisirs…) mais également de comprendre le contexte de l’entrée en EHPAD.

A l’arrivée du résident, deux objectifs se distinguent : concevoir son Projet de Vie (PdV) Individualisé (afin de transmettre les informations utiles aux équipes soignantes et avoir un visu sur l’évolution globale du résident) et l’accompagner dans l’acceptation de son nouveau mode de vie en structure.

Le travail s’effectue par de nombreux entretiens et un travail rédactionnel important. Cela permet ensuite de définir les besoins en termes de suivi psychologique tout au long de l’année (même si ceux-là peuvent évoluer en fonction des événements de vie). Des évaluations cognitives et psychologiques viennent appuyer de manière factuelle les décisions. J’interviens également en situation de crise aigüe (conflit verbal et/ou physique entre résidents, crise de pleurs…). Sachant que la majorité des pensionnaires finissent leurs jours au sein de l’EHPAD, il est d’une grande importance par ailleurs de travailler avec eux face à l’angoisse de la mort (qui anime la plupart des personnes âgées). Les équipes sont un relais privilégié dans les prises en charge des résidents : ce sont souvent elles qui pointent du doigt des difficultés ou un mal-être ; il est donc essentiel de rester attentive à leurs observations.

Le Psychologue doit rester neutre et objectif  et s’inscrire dans le quotidien des résidents afin de gagner leur confiance et effectuer un travail pertinent. La subtilité de cette place est essentielle à saisir. J’interviens auprès des résidents par le biais d’évaluations et d’entretiens cliniques. En outre, dans l’objectif de « partager » des moments plus privilégiés tout en les stimulant, des ateliers dits thérapeutiques sont proposés. Le but est ici de mobiliser un groupe de personnes en fonction de ses capacités et de travailler sur les objectifs préalablement remplis dans les PdV. Trois ateliers thérapeutiques sont proposés aujourd’hui à l’EHPAD de Cauro, à raison d’une fois par semaine en moyenne : atelier thérapeutique manuel (couture, découpage…) ; robothérapie (avec Paro, le petit robot à l’image d’un bébé phoque) et atelier mémoire. Certains ateliers sont effectués en binôme avec l’Ergothérapeute, Laura MAGNIN. Enfin, la mise en place de groupes d’expression (une fois par mois) permet également de nouer des liens privilégiés avec les résidents puisque ce sont des moments d’échanges ayant trait à leur quotidien en EHPAD (restauration, hôtellerie etc.).

  • L’accompagnement des familles

Tout comme les résidents, les familles sont également confrontées à des émotions très diverses face à ce changement : sentiment d’abandon du proche lors du placement, le deuil, la maladie, la fin de vie… Ces problématiques sont abordées avec les familles par le biais d’entretiens en fonction des besoins. Des échanges réguliers doivent être établis afin de maintenir le dialogue et les partages. Pour ce faire, les familles savent qu’il est possible de me rencontrer. Les équipes soignantes, au contact régulier des familles, peuvent m’alerter également si un besoin d’entretien se fait sentir.

Afin de maintenir un lien constant avec les familles, je communique les besoins matériels des résidents à leurs proches ; Ces échanges simples permettent, le cas échéant, d’aboutir à des discussions plus profondes. Je veille à tout mettre en œuvre pour le maintien des liens familiaux et sociaux de la personne âgée avec son entourage et pour établir un lien de confiance entre les équipes soignantes et les familles ; le but n’étant  pas de prodiguer des séances de psychothérapie familiale mais de favoriser le dialogue. Mon objectif est de renforcer la structure familiale durant le séjour en maison de retraite. Les familles peuvent également consulter les PdV (réalisés à l’entrée et ré-évalués une fois par an, sauf si changement majeur). Cet outil est essentiel et permet de faire état du travail réalisé avec leurs proches. Ici encore, les équipes ont un rôle majeur de relais et sont une source constante d’informations précieuses.

  • L’accompagnement des équipes

Les équipes ont la possibilité, lors de situations difficiles de venir me consulter pour en discuter. Elles savent qu’elles peuvent me rencontrer quand je suis présente dans l’établissement ou me contacter par téléphone si le besoin est trop pressant. Les problématiques rencontrées peuvent être diverses : conflits entre équipes, soucis avec la prise en charge d’un résident, souffrance au travail… J’exerce ici une double fonction d’écoute et de conseil auprès du personnel. La mise en place des groupes d’expression à raison d’une fois par mois (une heure) leur permet d’extérioriser leurs questionnements et leurs émotions parfois…

Les rôles du Psychologue en EHPAD sont donc multiples, les fils conducteurs de ce métier sont de s’adapter à la VIE de chacun et finalement de créer du lien. L’arbre de vie réalisé par l’intégralité des résidents de Cauro (dans le cadre des activités thérapeutiques) en est une belle illustration. »

Arbre recueillant les empreintes de mains de tous les résidents : Il a pour objectif de décorer l’établissement en fonction des saisons grâce notamment aux réalisations faites en couture lors des activités thérapeutiques. Cet arbre permet aussi d’informer les résidents et les familles lors d’un décès puisque la main du résident concerné est alors mise de côté et ornée d’une bougie. Le nom arbre de vie prend alors tout son sens.

 



Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de l’UMCS…