Dossier Médical Partagé, un déploiement pionnier à l’EHPAD de CAURO !

Dossier Médical Partagé, un déploiement pionnier à l’EHPAD de CAURO !

La création d’un espace numérique personnel de santé figurait parmi les principales mesures de la stratégie Ma santé 2022 annoncée en septembre 2018 par le Président de la République. Le 6 novembre 2018, après 14 ans de développement, le Dossier Médical Partagé (DMP) est officiellement lancé.

Toujours précurseur et à l’avant-garde des projets innovants, VALLE LONGA CAURO est le premier EHPAD de France à signer avec la CPAM de Corse-du-Sud une convention de participation pour le déploiement du DMP.

Les deux signataires se sont rencontrés à l’EHPAD de Cauro le mercredi 17 juillet, accompagnés des représentants de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de l’ARS de Corse, un rendez-vous qui officialise la mise en œuvre du dispositif piloté par l’Assurance Maladie, lequel pourra s’étendre dans un deuxième temps aux EHPAD de Cargèse et Levie.

Véritable recueil de santé numérique, le DMP est un outil visant à assurer la qualité de la prise en charge et la continuité du parcours de soins des patients par une meilleure coordination entre les différents professionnels de santé. Une approche transversale est en effet essentielle pour une prise en charge optimale du patient ; elle permet de réduire le nombre de prescriptions et d’examens inutiles ou redondants voire contre-indiqués avec les risques iatrogènes potentiels.

Le DMP centralise toutes les informations pertinentes : historique des  soins sur les 24 derniers mois, antécédents, pathologies, allergies éventuelles, traitements en cours, comptes rendus d’hospitalisation, analyses biologiques, imagerie médicale etc. mais également les directives anticipées ou la mention du don d’organes.

Dans les EHPAD, il intègre notamment le Dossier de Liaison d’Urgence (DLU)  déjà en place pour tous les résidents et servant à améliorer les transferts d’informations nécessaires aux praticiens intervenant en urgence. Rappelons que le DMP est accessible via une interface hautement sécurisée. Sa création ne peut avoir lieu qu’avec le consentement du patient  et sa consultation réservée aux seuls soignants autorisés, tous les accès étant identifiés et tracés. Une fonction « bris de glace » est néanmoins prévue pour que les professionnels de santé puissent, en cas d’urgence, accéder au plus vite au DMP et gagner ainsi un temps précieux.

Le virage numérique semble aujourd’hui incontournable. L’évolution du système de santé repose sur le développement de ces outils numériques de coordination des soins. Ils faciliteront la généralisation de nouvelles pratiques comme la télémédecine et contribueront à relever les défis sociétaux majeurs, comme le vieillissement de la population, dans les régions et sur l’ensemble du territoire national.

A l’horizon 2050, la Corse, tout particulièrement concernée par le vieillissement, recensera d’après les dernières estimations, 41 % de personnes de plus de 60 ans.

AG.



Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de l’UMCS…