Un compagnon hi-tech pour nos résidents à VALLE LONGA

Un compagnon hi-tech pour nos résidents à VALLE LONGA

Mais comment fonctionne t-il ?
Ses capteurs réagissent aux différents stimuli (caresses..) et renvoient les informations à un logiciel qui adapte les mouvements et l’intonation de PARO pour fournir à chaque malade la meilleure stimulation cognitive possible.

C’est une avancée phénoménale en matière thérapeutique et une alternative de choix, appuyée par la Haute Autorité de Santé, dans le cadre de la prise en charge non-médicamenteuse.

Avoir choisi PARO n’est pas anodin. Tout est conçu en lui pour maximiser le capital confiance.
Ses mouvements sont de faible amplitude, ses yeux sont très grands, son regard bienveillant, sa voix douce provient d’un réel enregistrement de bébé phoque.
Alors que des animaux domestiques, type chien ou chat, peuvent être rattachés à des risques de morsures ou griffures, PARO suscite la curiosité sans possible comparaison anxiogène entre le réel et le robot.
Il présente ainsi tous les avantages de la zoothérapie sans les inconvénients et les patients peuvent l’approcher et le serrer contre eux sans appréhension.

PARO réconforte, réduit l’anxiété des patients, relâche la tension musculaire et joue un rôle prépondérant dans la communication non-verbale.Ce petit robot a sans conteste des vertus thérapeutiques considérables !

Cette approche non-médicamenteuse correspond tout à fait à la philosophie de la Résidence VALLE LONGA qui souhaite privilégier avant tout la dimension humaine et le bien-être de ses résidents.
En outre, la structure dispose d’un PASA (Pôle d’Activités et de Soins Adaptés) où les activités sociales et thérapeutiques sont proposées dans un espace sécurisé et d’une salle SNOEZELEN destinée à la mise en éveil des sensations par la musique, les jeux de lumière, la vibration, les sensations tactiles ou olfactives.
A VALLE LONGA, les résidents sont au cœur de la révolution technologique où modernisme et relationnel font bon ménage !



Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de l’UMCS…