UMCS: Education thérapeutique à l’HAD Mutualiste d’Ajaccio

UMCS: Education thérapeutique à l’HAD Mutualiste d’Ajaccio

Inquiets, désemparés, beaucoup vont chercher des réponses dans des revues vaguement médicales ou glaner des conseils chez un voisin qui a d’autres problèmes de santé. Les informations recueillies sont partielles, voire contradictoires, et ceux qui les mettent en pratique risquent bien souvent d’aggraver leur état de santé.
C’est pour éviter de telles errances à ses patients que l’Hôpital A Domicile (HAD) mutualiste d’Ajaccio, a entrepris de développer un dispositif d’éducation thérapeutique. Une initiative qui permet à cette structure créée en 2006 par l’ Union des Mutuelles de Corse du Sud (UMCS), d’aller plus loin dans la solidarité, en accompagnant ses patients afin qu’ils apprennent à gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.
Beaucoup partent à l’aveugle sur internet et en ramènent une information qui n’est absolument pas maîtrisée, explique Yves FANTON, médecin coordonnateur de l’HAD. Nous avons donc créé notre propre site internet avec des informations médicales, un guide de prévention, ainsi que des conseils pratiques, auxquels nos patients peuvent se référer en toute confiance.
C’est également un support pour les membres de notre personnel soignant qui en plus d’effectuer des soins, sont amenés durant l’hospitalisation à apprendre aux patients à soulager leurs symptômes ou à adapter leurs doses de médicaments
Avec son équipe pluridisciplinaire, l’HAD qui intervient à Ajaccio et dans sa proche région, prend en charge à leur domicile des malades adultes atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques qui, en l’absence d’un tel service, seraient hospitalisés de manière classique dans un établissement de santé. Parfaitement complémentaire de l’HAD, l’éducation thérapeutique du patient vise elle aussi à réduire les hospitalisations , les visites médicales et les séjours aux urgences en amenant les malades à prendre en charge leur maladie. Yves FANTON et son équipe ont fait le choix de décliner leur programme d’éducation de manière individuelle mais aussi collective. Dés le mois de juin, les patients concernés par un AVC ou par le diabète, auront la possibilité de participer à des groupes de parole qui auront pour but d’aider les malades, ainsi que leurs familles, à mieux comprendre leur maladie et leur traitement et surtout à maintenir et améliorer leur qualité de vie.


Site : www.docvadis.fr/umcs/



Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et recevez les dernières nouvelles de l’UMCS…